Quels sont les symptômes de la maladie de cushing chez le chien ?

Maladie de Cushing chien

Publié le : 03 avril 20245 mins de lecture

Vous êtes un parent de chien aimant et attentif, toujours prêt à vous assurer que votre fidèle compagnon est en bonne santé et heureux. Mais parfois, même avec les meilleurs soins, nos amis canins peuvent développer des problèmes de santé. Parmi les affections courantes chez les chiens, la maladie de Cushing est l’une qui peut passer inaperçue mais qui nécessite une attention particulière. Dans cet article, nous allons explorer en profondeur les symptômes de la maladie de Cushing chez le chien, afin que vous puissiez être conscient des signes à surveiller et agir rapidement si nécessaire !

Qu’est-ce que la maladie de Cushing chez le chien ?

La maladie de cushing, également connue sous le nom d’hypercorticisme, est une affection endocrinienne qui survient lorsque les glandes surrénales produisent trop de cortisol, une hormone de stress. Cette surproduction de cortisol peut être causée par divers facteurs, tels qu’une tumeur dans la glande pituitaire ou les glandes surrénales elles-mêmes.

Les symptômes de la maladie de cushing chez un chien

Les symptômes peuvent être difficiles à identifier car ils ressemblent à des signes normaux du vieillissement chez le chien. Un examen vétérinaire avec des tests sanguins est nécessaire pour poser un diagnostic de maladie de Cushing. Mais quels sont les symptômes de la maladie de Cushing chez le chien ? Voici quelques signes à surveiller :

  • Polydipsie et polyurie: Votre chien boit et urine beaucoup plus que d’habitude. Polyurie (augmentation de la production d’urine) et polydipsie (augmentation de la soif)
  • Polyphagie: Il a un appétit vorace, mais perd du poids.
  • Faiblesse musculaire: Votre chien semble fatigué et a du mal à se déplacer.
  • Peau et pelage anormaux: Sa peau peut devenir mince et fragile, tandis que son pelage devient terne et peut même commencer à tomber en excès. Chute de poils, affinement de la peau
  • Ventre gonflé: Son abdomen peut sembler plus gros en raison de l’accumulation de liquide.
  • Léthargie: Il semble moins intéressé par les activités qu’il aimait auparavant.

Il y a un risque accru d’autres maladies comme le diabète, les infections rénales, les embolies pulmonaires ou les pancréatites.

Diagnostic et traitement

Si vous remarquez ces symptômes chez votre chien, il est essentiel de consulter votre vétérinaire dès que possible pour un diagnostic précis. Votre vétérinaire peut effectuer divers tests sanguins et urinaires pour évaluer les niveaux de cortisol de votre chien et confirmer le diagnostic de la maladie de Cushing.

Traitement médicamenteux

  • Le traitement de première intention est généralement le trilostane. Cette molécule permet de diminuer la sécrétion excessive de cortisol par les glandes surrénales.
  • Le traitement médicamenteux doit être administré quotidiennement, à vie. C’est un traitement chronique qui nécessite un suivi régulier par le vétérinaire.
  • Bien que le traitement médicamenteux ne guérisse pas complètement la maladie, il permet généralement d’améliorer significativement la qualité de vie du chien.

Traitement chirurgical

  • En cas de tumeur surrénalienne, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour retirer la tumeur.
  • Si la tumeur est située au niveau de l’hypophyse, la chirurgie est plus complexe et n’est pas toujours possible.
  • Le traitement chirurgical n’est envisagé que dans certains cas, lorsque le médicament n’est pas suffisamment efficace

FAQ

La maladie de Cushing chez le chien est-elle grave ?

Oui, la maladie de Cushing peut entraîner des complications graves si elle n’est pas traitée, notamment des problèmes cardiaques et une diminution de la qualité de vie.

La maladie de Cushing est-elle curable ?

Malheureusement, la maladie de Cushing n’est généralement pas curable, mais elle peut être gérée avec succès avec un traitement approprié.

Les chiens de quelle race sont les plus susceptibles de développer la maladie de Cushing ?

Les races les plus susceptibles de développer la maladie de Cushing sont les chiens plus âgés, comme les caniches, les terriers et les dachshunds.

La maladie de Cushing chez le chien peut présenter une variété de symptômes qui peuvent être facilement confondus avec d’autres affections. Cependant, en étant attentif aux signes et en consultant votre vétérinaire dès que possible, vous pouvez aider à diagnostiquer et à gérer efficacement cette maladie pour assurer une vie longue et saine à votre fidèle compagnon. Souvenez-vous, votre chien compte sur vous pour prendre soin de sa santé, alors soyez vigilant et réactif aux changements subtils dans son comportement et son apparence !

Combien de temps un chien peut-il rester sans manger ?
Viandes, protéines et vitamines : les meilleurs aliments pour votre chien